Une vaccination plus festive pour les enfants de 5 à 11 ans

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Une vaccination plus festive pour les enfants de 5 à 11 ans
Malgré la crainte de se faire vacciner, tout a bien été. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier))

COVID-19. Depuis le 24 novembre, les 33 000 enfants âgés de 5 à 11 ans en Chaudière-Appalaches peuvent désormais, s’ils le souhaitent, recevoir une première dose de vaccin contre la COVID-19. La campagne de vaccination est maintenant débutée dans les 13 centres toujours ouverts de la région et se poursuivra dans les écoles au cours de la semaine prochaine.

Pour l’occasion, les différents centres de vaccination ont été aménagés afin de créer une ambiance plus festive. La cadence de vaccination a également été diminuée pour bien accompagner les familles et les enfants reçoivent même un petit cadeau à leur arrivée. « Dessins, crayons, tatouages temporaires et collants, le cadeau est différent d’un site à l’autre », mentionne Marie-Ève Tanguay, directrice de la vaccination en Chaudière-Appalaches.

Une stratégie pour la vaccination et pour l’attente après celle-ci a été pensée par l’équipe du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). « Des petits coins ont été conservés pour les enfants plus craintifs. De la zoothérapie est aussi disponible dans certains emplacements. Durant le 15 minutes d’attente, les enfants ont la possibilité de colorier et l’Internet sans-fil a été installé dans tous les centres », affirme la directrice de la vaccination.

Mme Tanguay assure aussi que les emplacements sont assez grands pour accueillir tous ceux qui veulent se faire vacciner, autant les adultes que les enfants. « Les centres de vaccination ont peut-être réduit de grandeur, mais pas en termes de capacité. Il est surtout important de spécifier que la demande a beaucoup diminué comparativement au printemps dernier », indique-t-elle.

Vaccination dans les écoles

Au cours des derniers jours, les parents ont reçu des formulaires afin de recevoir toute l’information nécessaire à la vaccination de leur enfant dans les établissements scolaires. L’information est également disponible sur le site cisssca.com.

« Ce sont les équipes mobiles qui se déplaceront et elles auront le soutien des écoles pour préparer l’espace. Chaque établissement scolaire choisira sa façon de fonctionner, mais l’inscription devra tout de même se faire sur le site de Clic Santé », précise Mme Tanguay.

Notons que l’accord des parents sera obligatoire pour tous les jeunes qui recevront le vaccin. Les étudiants peuvent également être accompagnés par un adulte. « Même si les parents ne sont pas certains de faire vacciner leur enfant, il est important de ne pas hésiter à prendre rendez-vous. Nous sommes là pour répondre aux questions », conclut Marie-Ève Tanguay.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires