Vanessa et Jérôme seront-ils encore karatékas à l’international ?

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Vanessa et Jérôme seront-ils encore karatékas à l’international ?
Jérôme et Vanessa ont remporté six médailles à Repentigny.

Après une année sabbatique, les karatékas Vanessa Drouin et Jérôme Bernard, de Saint-Simon-les-Mines, ont participé à nouveau aux championnats québécois WKC, première étape vers la compétition internationale.

«Depuis un bon moment, l’idée me trottait dans la tête. J’ai demandé à Jérôme s’il serait d’accord qu’on s’embarque dans cette aventure une fois de plus. Nous aimons l’expérience de la compétition», dit Vanessa Drouin.

Le 9 février à Repentigny, Vanessa Drouin a remporté l’or en kata korean, ainsi que gagné l’argent au kata softstyle et kata armé traditionnel. Jérôme Bernard a fini au second rang en combat. Le duo a aussi mis la main sur l’or en kata synchro.

Vanessa et Jérôme ont ainsi obtenu leur laissez-passer pour les championnats canadiens WKC qui auront lieu du 17 au 19 mai à Gatineau.

«Pour les nationaux, nous allons travailler fort sur notre kata synchro, étant donné que nous avons déjà été champions du monde dans cette catégorie. On tient énormément à revenir au même niveau que nous étions. Comme je n’ai jamais gagné l’or au national, c’est certainement un de mes objectifs cette année», affirme Vanessa Drouin.

Aucune pression inutile

En 2017, Jérôme et Vanessa ont remporté la médaille d’or en kata synchronisé aux championnats mondiaux.

S’ils performent bien à Gatineau, on pourrait voir le duo aux championnats mondiaux WKC en novembre prochain, dans la ville américaine de Niagara Falls. Rappelons qu’en 2017, Vanessa Drouin a été sacrée championne du monde en kata synchronisé et vice-championne en kata armé créatif et kata softstyle.

«J’essaie de ne pas me mettre trop de pression, car ça affecte mes performances. C’est certain que les championnats canadiens apportent énormément de stress, mais on se concentre tous les deux sur notre préparation. Présentement, on ne pense pas aux mondiaux. Nous y allons une étape à la fois», confirme Vanessa.

Membres des Studios Unis Val-Bélair, Vanessa et Jérôme sont entraînés par Samuel Gagnon. Ils comptent également sur le soutien d’Éric Gosselin, du Studio Santé Gym à Saint-Georges.

Afin d’accorder plus de temps à leurs entraînements et financer une partie des dépenses reliées aux championnats, Vanessa et Jérôme recherchent des commanditaires. Les intéressés doivent écrire à v.drouin89@gmail.com.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des