Vanessa Rancourt et Jessie Nadeau présentent «Act-Titude» au festival Fringe de Montréal

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Vanessa Rancourt et Jessie Nadeau présentent «Act-Titude» au festival Fringe de Montréal
Jessie Nadeau (à gauche) et Mathieu Simard (à droite) interprètent les rôles d'Abby et de Sylvain dans la pièce Act-Titude, écrite par Vanessa Rancourt (au centre). (Photo : Simon Bélanger)

La pièce de théâtre Act-Titude, écrite et mise en scène par Vanessa Rancourt, originaire de Saint-Georges, a été diffusée pour la première fois le 6 juin, dans le cadre du festival Fringe de Montréal.

À lire également: Un rêve trop grand devenu réalité pour Vanessa Rancourt

L’œuvre raconte l’histoire d’une jeune actrice nommée Abby, jouée par Jessie Nadeau de Sainte-Marie. Celle-ci se fait conseiller par son agente, Chantale (Leigh Ann Taylor) d’aller voir Damien (Charles Mayer), qui est un entraîneur de jeu très réputé. Abby se retrouve alors dans une relation toxique avec Damien, alors que son conjoint, Sylvain (Mathieu Simard) fait ce qu’il peut pour la supporter.

«L’entraîneur met la santé mentale d’Abby au défi. Il lui demande, par exemple, d’arrêter de parler à sa famille, il fait beaucoup d’exercice psychologique avec elle et est très manipulateur. C’est un narcissique pervers», décrit la metteure en scène.

La présentation de 58 minutes se conclut par un «beau message», assure toutefois Mme Rancourt. «Notre but était d’offrir aux spectateurs une ouverture à la fin. Il va y avoir des conclusions partagées. Nous voulons mettre la perspective des gens au défi», ajoute-t-elle.

Jessie Nadeau

Celle-ci s’est réjouie de pouvoir compter sur Jessie Nadeau pour le rôle d’Abby. «Jessie est une actrice extraordinaire. J’ai hâte que les gens voient cette facette d’elle. Elle est vraiment talentueuse», estime Mme Rancourt, qui a déjà travaillé avec elle en 2014.

Les répétitions ont toutefois été difficiles pour l’influenceuse. «Elle-même avouait que des fois, après les répétitions, il lui fallait un moment pour en ressortir. C’était très important pour moi de la soutenir et d’être là pour elle, car je sais que nous lui en demandons beaucoup», mentionne-t-elle.

Malheureusement, la metteure en scène ne peut confirmer que la pièce sera présentée en Beauce. Au départ, il était prévu d’organiser deux représentations à Saint-Georges.

Cependant, des contraintes de temps et financière font en sorte que cela n’aura pas lieu pour le moment. «C’est encore en tête. Nous aimerions vraiment jouer à Saint-Georges, en particulier Jessie et moi, mais je ne sais pas quand», indique-t-elle.

Une histoire inspirée de faits vécus

Celle qui a créé la Maison des comédiens en 2016 s’est inspirée de son propre parcours pour écrire la pièce. Elle a elle-même vécu une expérience semblable en 2013 et 2014 avec une entraîneuse. Elle juge pouvoir en parler positivement aujourd’hui, car elle a appris «de belles leçons» plus tard.

Cependant, sa famille se demandait ce qu’elle faisait à l’époque. «J’ai arrêté de manger pendant quatre mois. J’ai perdu presque la moitié de mon poids. Je ne parlais plus à ma famille, car on m’en empêchait, je n’avais pas le droit de me regarder dans un miroir», énumère-t-elle.

Celle-ci estime que, depuis le mouvement #metoo est sorti, le milieu change. «On commence à voir une différence, mais il y en a encore malheureusement», affirme Mme Rancourt.

Représentations

La première de la pièce a eu lieu hier au Club Espagnol, à Montréal. Elle sera de nouveau diffusée au même endroit le 8 juin à 22h30, le 9 à 15h, le 13 à 20h, le 15 à 23h45 et le 16 à 18h.

Les billets peuvent être achetés sur le site Internet du festival Fringe au coût de 11 $.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire également: Vanessa Rancourt et Jessie Nadeau présentent «Act-Titude» au festival Fringe de Montréal […]