Virginie Le Meur redonne de l’éclat à d’anciens meubles de bois

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Virginie Le Meur redonne de l’éclat à d’anciens meubles de bois
Virginie Le Meur était l’une des exposantes lors du Salon des artistes et artisans de Beauce, qui a eu lieu du 16 au 18 novembre à Saint-Georges.

L’artiste Virginie Le Meur redonne leur éclat à d’anciens meubles de bois grâce à la peinture.

Pour elle, ces meubles racontent des parcelles d’histoire, de culture et de vie. «J’aime l’idée de peindre dessus des images qui s’y accordent», explique-t-elle.

Cela donne également une seconde vie à ces meubles qu’elle trouve bien souvent dans des brocantes. «J’ai horreur de la surconsommation entre autres par la fausse nécessité de suivre la mode. C’est pourquoi j’aime l’idée de récupérer les meubles qui ne sont plus à la mode. […] Comme le disait Coco Chanel, la mode se démode, mais le style reste», ajoute-t-elle.

Pour créer une œuvre, elle trace des esquisses à la main. Elle utilise ensuite une teinture à l’eau Saman. «Ça me permet de garder une surface lisse et sans relief. Cette technique permet aussi de laisser transparaître le bois à travers le dessin. J’emploie aussi parfois de la peinture à l’alkyde sur les meubles. Ça donne un dessin avec plus de brillance et de relief», décrit Mme Le Meur.

Bien qu’elle peigne également sur des toiles, celle-ci compte délaisser de plus en plus ce support au profit du bois. «J’aime beaucoup les meubles en bois, non seulement pour leur cachet, mais également pour leur solidité», mentionne la femme d’origine française qui habite à Saint-Georges depuis 20 ans.

L’artiste s’inspire du style de meuble pour y créer une œuvre qui s’y accorde. «L’inverse arrive aussi. Je peux voir une photo ou une image qui m’inspire un style de meuble précis sur lequel je crois que ce serait approprié.»

Elle ne s’attache pas à un thème en particulier. «J’aime varier les sujets. Au fond, tout peut être une source d’inspiration. Je laisse simplement les choses aller comme elles viennent. […] Il suffit souvent que je voie une photo ou une image qui m’interpelle pour que tout de suite je pense à la peindre», indique-t-elle.

Une passion ravivée

Mme Le Meur s’est toujours intéressée à l’art. «Ce que j’aime de la peinture, c’est de pouvoir transposer ma propre vision des choses», confie-t-elle.

Cependant, elle ne s’est mise à peindre sérieusement qu’il y a trois ans. «Une amie m’a offert un lot de peinture qu’elle n’utilisait plus il y a trois ans. C’est à ce moment que j’ai décidé de m’y remettre. Tant qu’à avoir le matériel, aussi bien en faire quelque chose», raconte-t-elle.

Puis, en 2017, elle a perdu son emploi. «Pendant plusieurs mois, j’ai consacré la majorité de mon temps à la peinture», poursuit-elle.

Pour voir davantage d’œuvres de Mme Le Meur, vous pouvez vous rendre sur sa page Facebook intitulée Virginie Le Meur – Art.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des