Beauceville : Patrick Mathieu reconduit comme maire suppléant

Par Danny Lizotte
Beauceville : Patrick Mathieu reconduit comme maire suppléant
Les membres du conseil municipal de la Ville de Beauceville. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Danny Lizotte)

MUNICIPAL. Lors de la séance publique du 5 décembre, les membres du conseil municipal de Beauceville ont voté pour reconduire Patrick Mathieu à titre de maire suppléant et maire supplétif pour les mois de janvier, février, mars et avril 2023.

Selon la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, « le défaut d’assister aux séances du conseil pendant 90 jours consécutifs met fin au mandat du membre du conseil en défaut à la clôture de la première séance qui suit cette période, à moins qu’il n’assiste à cette séance (article 317). […] Possibilité d’obtenir un délai de grâce (30 jours) [car] le conseil peut décréter que le défaut n’entraîne pas la fin du mandat si motif sérieux, hors du contrôle de l’élu et ne causant aucun préjudice aux citoyens. »

Si le maire, François Veilleux, ne se présente pas à la séance du dépôt du budget de la Ville de Beauceville (prévue prochainement) ou à une autre séance plus tôt, la greffière, Me Sandra Bernard, devra en informer officiellement la Commission municipale du Québec.

Corporation de développement industriel

À la suite de vérifications légales – toujours en cours – de certains programmes à la Corporation de développement industriel, la Ville de Beauceville a décidé par résolution de suspendre tous ses transferts de fonds à l’organisme jusqu’à nouvel ordre. Présent lors de la séance du conseil municipal, le président de la Corporation, Jean Bolduc, a été surpris d’apprendre la nouvelle.

Pelle amphibie

Afin de procéder à des travaux d’affaiblissement du couvert de glace dans la rivière Chaudière, la Ville de Beauceville a accordé le contrat pour la pelle amphibie à Eco technologies. L’entreprise recevra un montant forfaitaire de 16 443, 95 $ (plus taxes) pour la mobilisation et installation (aller-retour).

De plus, la Ville versera un taux horaire pour les bris de glace et en préventif, soit 689,90 $ par heure pour un total de 60 heures (41 394 $). Finalement, un taux horaire des heures standby (lorsqu’applicable) de 450 $ pourrait être additionné.

Estacade

Une estacade sera installée par les travaux publics à un seul endroit dans la rivière Chaudière, pour la période hivernale, afin de minimiser les risques d’inondations dues à des débâcles de glace. Cette initiative préventive favorisera ainsi la protection du public et des biens.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires