Conseil économique de Beauce : Deuxième appel à projets du FNAT

Par Danny Lizotte
Conseil économique de Beauce : Deuxième appel à projets du FNAT
De gauche à droite, le commissaire au développement économique du CEB, François Nadeau, la directrice générale, Hélène Latulippe, et le président, Luc Paquet. (Photo : gracieuseté)

TOURISME. Les entrepreneurs de la région ont jusqu’au 30 novembre pour déposer leur candidature au deuxième appel à projets du Fonds Nouveaux Attraits Touristiques (FNAT), organisé par le Conseil économique de Beauce (CEB).

Ils peuvent soumettre leur projet d’affaires dans l’un ou les deux volets disponibles, soit le concours offrant une subvention de 25 000 $ et le prêt, sans intérêt, pouvant atteindre le même montant.

« Soulignons que le CEB a mis en place le Fonds Nouveaux Attraits Touristiques au printemps dernier dans l’objectif de stimuler le démarrage de nouveaux projets touristiques dans la MRC de Beauce-Sartigan, de bonifier l’offre actuelle et d’augmenter le nombre d’attraits sur le territoire. Une enveloppe de 200 000 $ a été réservée, à même les capitaux propres du CEB, à la mise en œuvre de deux concours par année sur une période de quatre ans, ce qui viendra stimuler la création de huit nouveaux attraits d’ici le 31 décembre 2025 », explique la directrice générale du CEB, Hélène Latulippe.

Concours

Les clientèles admissibles sont les entreprises privées, les organismes sans but lucratif et les municipalités qui initient des projets porteurs à caractère touristique dans la MRC de Beauce-Sartigan. Concernant les règles, le siège social de l’organisme ou de l’entreprise opérante doit être situé sur le territoire de la MRC et le coût minimal du projet doit être de 50 000 $.

Les gagnants se verront octroyer une subvention de 25 000 $ pour la concrétisation de leur projet. Tous les dossiers seront étudiés par un comité stratégique en tourisme composé de représentants de la MRC de Beauce-Sartigan, du conseil d’administration du CEB, de Destination Beauce et de représentants de l’industrie touristique du territoire.

Financement sans intérêt

Un prêt sans intérêt pouvant atteindre jusqu’à 25 000 $ et dont l’amortissement sera d’une durée de cinq ans sera disponible pour aider les projets touristiques.

« Nous sommes heureux de cette offensive puisque nous pensons qu’elle servira de levier pour stimuler le développement du tourisme dans notre région en plus d’avoir un impact sur l’amélioration de nos milieux de vie », se réjouit le président du CEB, Luc Paquet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires