L’APBB cherche à améliorer le revenu net des producteurs de bois

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
L’APBB cherche à améliorer le revenu net des producteurs de bois
L’APBB possède une nouvelle image montrant la famille comme noyau de la communauté.

L’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) confirme chercher des façons d’améliorer le revenu net des producteurs.

Ce point a été mis à l’avant-scène lors de l’assemblée générale du regroupement tenue le 26 avril à Saint-Joseph. L’APBB dit également que les prix des madriers ont atteint un niveau très intéressant pour les usines de transformation, mais que les prix payés aux producteurs pour leur bois rond tardent à suivre.

Résolutions

Les membres ont demandé à l’APBB d’élaborer une logistique de transport qui permettra de diminuer les frais pour chaque unité de volume livré, tout en offrant un environnement d’affaires propice aux entreprises de transport.

Ces derniers veulent aussi que la Fédération des producteurs forestiers du Québec poursuive ses représentations auprès du gouvernement pour abolir la taxe sur les opérations forestières, ainsi que simplifier les règlements d’admissibilité au programme de remboursement de taxes foncières.

Selon les membres de l’APBB, Québec devrait aussi créer un régime d’épargne et d’investissement sylvicole et offrir un taux de taxation municipal distinct pour les producteurs forestiers reconnus.

Dans une autre résolution, ceux-ci ont demandé que l’APBB trouve la façon d’accompagner plus étroitement les producteurs faisant face à certains problèmes en lien avec la récolte de bois.

L’association s’adressera également à la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) afin qu’elle modifie la réglementation sur les remorques forestières. Elle estime que les règles doivent être uniformes et équitables entre les producteurs forestiers et agricoles transportant le même produit, ceci incluant une simplification du processus d’enregistrement des remorques.

Commentaires

Président de l’APBB, Éric Cliche est très critique envers Laurent Lessard, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs. «D’un côté, il nous dit : Ça prend du bois, ça prend du bois, ça prend du bois. De l’autre côté, toutes les enfarges qu’il peut nous donner, il nous les donne».

Président de la Fédération des producteurs forestiers du Québec, Pierre-Maurice Gagnon est du même avis. «Le ministre dit qu’il n’est pas convaincu que les producteurs forestiers sont capables d’accroître leur récolte de bois, alors que les besoins de l’industrie augmentent. Moi, je lui dis que les producteurs forestiers vont produire plus de bois si leur environnement d’affaires s’améliore».

Notons que l’APBB a profité de son assemblée générale pour dévoiler sa nouvelle image et présenter aux propriétaires les membres de la famille se retrouvant sur l’image : Roby Roy et Sarah Pépin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires