L’Armée canadienne de passage à Beauceville

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
L’Armée canadienne de passage à Beauceville
L'événement s'est tenu à la Caserne Paul-Mathieu du Régiment de la Chaudière à Beauceville. (Photo : L'Éclaireu Progrès - Mathieu Fournier)

Le 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) a tenu un événement d’approche communautaire à la Caserne Paul-Mathieu du Régiment de la Chaudière à Beauceville le 21 janvier.

La population a eu l’occasion de discuter avec les militaires et d’en apprendre plus sur le rôle et les capacités de la brigade, de ses unités, ainsi que ses équipements et véhicules. Une trentaine de militaires du 1er Bataillon, du Royal 22e Régiment et du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada étaient sur place.

« Le but de cette activité communautaire n’est pas d’enrôler des gens. Le centre de recrutement est également ici, mais il est là surtout pour ceux qui ont des questions. L’importance de tenir ce type d’événement en région est de montrer ce que l’on fait et l’équipement que l’on utilise, mais aussi de se faire connaître », mentionne le capitaine Rémi Boffin.

Initialement, le 5 GBMC devait venir s’entraîner en Beauce. Toutefois, pour des raisons d’espace-temps ainsi que de disponibilité des véhicules et des équipements, l’événement avait dû être relocalisé. Le Groupe-brigade de l’Armée canadienne tenait tout de même à venir rencontrer la population. Des événements similaires, avec des champs d’expertise différents, ont été organisés en simultané à Lac-Etchemin et Thetford Mines.

« Beauceville a été les seuls à accueillir des artilleurs, car il n’y a qu’un seul régiment d’artillerie dans le 5 GBMC. […] Au final, on ne s’est peut-être pas entraîné, mais on a tout de même tenu à venir expliquer ce que l’on fait à la population générale », conclut M. Boffin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires