Lutte fructueuse contre la berce du Caucase

Stéphane Lévesque redaction@leclaireurprogres.ca

Lutte fructueuse contre la berce du Caucase
Plus de 320 000 plants de la berce du Caucase ont été arrachés depuis 2018. (Photo : (Photo gracieuseté))

ENVIRONNEMENT. Pour une cinquième annee consécutive, les neuf organismes de bassins versants (OBV) de la Chaudière-Appalaches ont poursuivi avec succès la lutte contre la berce du Caucase. 

D’avril à octobre, ils ont réussi à nouveau l’atteinte du « zéro graine au sol », évitant ainsi d’alimenter la banque de graines déjà présente. « C’est important de rester vigilant à l’échelle régionale. En effet, une fois au sol, les graines peuvent rester en dormance plusieurs années avant de germer. Ces mêmes graines peuvent voyager de multiples façons, que ce soit par la crue des eaux, le courant des rivières, ou encore la machinerie non lavée. C’est pourquoi les OBV ont mis en place un protocole strict pour se protéger, mais également pour diminuer les risques de déplacer des graines par inadvertance », insiste François Lajoie, directeur général de l’Organisme des bassins versants de la Côte-du-Sud en rappelant que la berce du Caucase est une plante exotique envahissante dont la sève peut causer des brûlures importantes au contact avec la peau. 

Pour les organismes impliqués, le nerf de cette guerre, c’est de connaître l’emplacement de la berce du Caucase. On signale à ce sujet la bonne vigilance des citoyens, municipalités et autres partenaires. « Après 5 ans, les gens sont toujours aussi alertes. Ils nous appellent ou nous écrivent quand ils ont un doute », constate Mathieu Provost, responsable de l’équipe régionale et charge de projets en gestion intégré de l’eau au Comite de bassin de la rivière Chaudière. 

Précisons que 60 000 plants ont été arrachés en 2022 pour un total de plus de 320 000 plants depuis 2018. Toujours cette année, près de 15 nouveaux sites ont été découverts, pour un total de 1 140 sites connus depuis 2018.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires