Nouvelle usine et projets d’expansion pour Solarcom à Beauceville

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Nouvelle usine et projets d’expansion pour Solarcom à Beauceville
Le propriétaire de l’entreprise Solarcom de Beauceville a acheté l’usine située sur la 12e Avenue.

Le manufacturier de fenêtre d’aluminium Solarcom, situé à Beauceville, vient de déménager dans ses nouvelles installations, doublant presque la superficie de leur usine actuelle ce qui leur permettra de mettre en marché de nouveaux produits et d’avoir de nouvelles lignes de production.

Le bâtiment acheté par Rémi Larochelle, président de Solarcom, est l’ancienne usine de Recyc RPM et auparavant Planché Beauceville dans le secteur ouest de la municipalité. «Ça faisait deux ou trois ans qu’on manquait d’espace. On voulait avoir de nouveaux produits et de nouvelles lignes de production et on n’était pas capable parce qu’on était trop petit», confirme M. Larochelle.

Pour Solarcom, le projet de départ était de reconstruire directement sur leur site actuel près de la rivière du Moulin à Beauceville. «En même temps qu’on faisait des plans et des budgets, ça c’est arrivé en jasant avec la ville», ajoute l’homme d’affaires. En effet, depuis la faillite de Recyc RPM, le bâtiment qui avait été loué par Plancher Beauceville était à vendre.

Si M. Larochelle n’a pas voulu indiquer le montant de la vente, il a été possible d’apprendre que celui-ci était supérieur à 2 M$ et qu’«une couple de 100 000 $ a été nécessaire pour mettre l’usine à notre goût».

Rémi Larochelle s’attend à engager une vingtaine d’employés supplémentaires d’ici trois ans portant le nombre de travailleurs à 60.

Agrandissement

La nouvelle usine, située sur la 12e Avenue, est plus grande que ce qui est actuellement nécessaire pour Solarcom. Le bâtiment a une superficie de près de 100 000 pieds carrés et contient une section de bureaux. «On peut offrir une meilleure qualité de vie pour nos employés de bureaux et d’usine. Les espaces sont plus aérés et plus grands», explique M. Larochelle. De plus, le bâtiment avait plusieurs caractéristiques essentielles pour l’entreprise dont de l’espace pour le pont roulant et suffisamment d’espace d’entreposage à l’intérieur ce qui permet de ne pas laisser de matériaux dans la cour extérieure.

De plus Solarcom voudrait aménager une salle de montre et un bureau des ventes directement dans ses nouveaux locaux.

Une partie du bâtiment, environ 21 000 pieds carrés ainsi que la cour extérieure ont été loués à l’entreprise Royal Mat située dans le parc industriel dans l’est de la municipalité. «Ils vont l’utiliser pour l’entreposage de tapis de caoutchouc, un département de sérigraphie, un autre de coupe de tapis. «Ce sont des opérations qu’ils avaient à Québec et Beauceville qu’ils vont rapatrier à la même place», souligne M. Larochelle.

Quant à l’ancienne usine, Solarcom la conserve pour l’instant. L’entreprise est en pourparlers avec la municipalité pour un nouveau projet que M. Larochelle veut conserver secret pour l’instant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires