Propriétaire de son entreprise à 15 ans

Photo de Andréanne Huot
Par Andréanne Huot
Propriétaire de son entreprise à 15 ans
Tommy Pouliot est en affaires depuis un peu plus d'un an. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Andréanne Huot))

ENTREPRENEURIAT. Pour Tommy Pouliot, réparer des vélos n’est pas comme un travail, car du vélo de montagne, il en mange. Par contre, il ne se doutait pas qu’un projet d’entrepreneuriat en troisième secondaire l’amènerait à avoir sa propre entreprise à seulement 15 ans.

Maintenant en quatrième secondaire au CIMIC en mécanique automobile, Tommy Pouliot a choisi de poursuivre avec sa petite entreprise, Roulez en sûreté. Ce dernier effectue la mise au point et la réparation de vélos. S’il a commencé avez des vélos à 200 $, il s’occupe maintenant de vélos beaucoup plus performants dont certains dépassent les 10 000 $.

C’est à l’âge de huit ans qu’il a commencé à « taponner » sur son vélo. « J’ai commencé à les défaire et finalement à les démonter au complet et à les réassembler », indique-t-il. Avec essais et erreur, il a beaucoup appris.

Pendant tout l’été 2021, il s’est occupé de trois ou quatre vélos par semaine tandis que cet hiver, il a réalisé de plus gros projets, soit démonter des vélos de performance au complet, vérifier, nettoyer et graisser toutes les pièces et le refaire au complet, explique Tommy. Plutôt que de dépenser ses profits, il a plutôt investi dans son entreprise en achetant des outils spécialisés ainsi qu’un coffre à outils, dit-il en montrant ses différentes clés à molette.

Un jeune travaillant

Il faut dire que Tommy Pouliot, qui aime travailler de ses mains, est un jeune homme vaillant. En effet, il a deux emplois étudiant en plus de sa compagnie de réparation de vélos et de ses études. « Tu sais, dans ces projets scolaires, il y a le ¾ du monde qui font ça juste pour la note, mais moi j’ai continué ».

Sa réflexion, lorsqu’est venu le temps de réaliser un projet entrepreneurial alors qu’il étudiait à la polyvalente Saint-François, était : « il n’y en a pas d’endroit spécialisé dans le vélo dans les secteurs de Beauceville, Saint-Victor et Saint-Joseph », il a donc créé Roulez en sûreté.

Depuis, il n’a pas trop l’impression de travailler lorsqu’il se retrouve dans le garage de la maison familiale dans l’ouest de Beauceville. « Je n’étais pas satisfait du travail des autres, alors je préfère le faire moi-même », mentionne Tommy.

De plus, il affirme être moins cher de l’heure que bien des réparateurs de vélos. Il est également très méticuleux. « Je ne suis pas magicien, mais quand je peux réparer une pièce et faire économiser mon client, je le fais. Par contre, je ne fais pas de soudure ». 

Depuis le début du printemps, il a fait beaucoup d’ajustements de vélos. Plusieurs clients lui amènent des vélos neufs uniquement pour un ajustement.  

Pour l’instant, le bouche-à-oreille fonctionne bien et il a maintenant des clients à l’extérieur de la Beauce. Il est possible de rejoindre Tommy Pouliot sur sa page Facebook Roulez en Sûreté.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires