Saint-Georges veut construire un ponceau pour prolonger la 25e Avenue

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Saint-Georges veut construire un ponceau pour prolonger la 25<sup>e</sup> Avenue
Saint-Georges doit d'abord recevoir l'aurisation du ministère de l'Environnement pour construire le ponceau. (Photo : (Photo gracieuuseté))

MUNICIPAL. La ville de Saint-Georges veut construire un ponceau au-dessus du ruisseau d’Ardoise afin de prolonger la 25e Avenue. Les élus ont donc approuvé l’envoi d’une demande d’autorisation au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques lors de la séance du conseil du 28 novembre.

S’il est autorisé, ce ponceau enjambera le ruisseau d’Ardoise au sud de la 127e Rue. Il s’agit de la première étape en vue de prolongement de la 25e Avenue. Les autorités municipales prévoient que ce projet s’étalera sur quelques années, le ponceau constituant la première étape.

De plus, le maire de Saint-Georges, Claude Morin, a indiqué au tout début de la séance que d’autres communications ont eu lieu avec le sous-ministre aux infrastructures et aux finances municipales du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation concernant la cour municipale et les travaux de mise aux normes de l’usine d’épuration. « Autant nous étions positifs après la première rencontre, nous avons cette fois reçu deux réponses négatives », a-t-il dit.

Saint-Georges est donc à la recherche d’autres moyens de financer les travaux de l’usine. Lors de la séance du 14 novembre, le conseil a adopté une résolution pour utiliser la somme restante de la TECQ 2019-2023, soit environ 10 M$.

Un appel d’offres est déjà publié pour ces travaux. Selon le directeur général, Claude Poulin, la ville ouvrira les soumissions d’ici la fin de l’année. « Quand nous aurons les chiffres, nous les amènerons au conseil et nous verrons comment nous pouvons financer la différence », a indiqué M. Poulin.

Circulation

Par ailleurs, les conseillers ont approuvé l’ajout d’un panneau d’arrêt sur la 12e Avenue à l’intersection de la 144e Rue et l’abaissement de la limite de vitesse à 40 km/h sur la 165e Rue, entre la 10e Avenue et la 15e Avenue.

Aussi, des pancartes seront installées au printemps en bordure de la route 271, qui mène à Saint-Benoît-Labre, pour sensibiliser les usagers de la route à ralentir.

En bref

Le conseil a également approuvé la vente d’un terrain dans le parc technologique à Gestion CVI au montant de 115 110 $.

Enfin, une aide financière de 125 000 $ sera versée au Comité des Fêtes de Saint-Georges pour l’année 2023.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires