Transport interurbain Saint-Georges – Québec: un service essentiel pour de nombreux citoyens selon Amélie Carrier

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Transport interurbain Saint-Georges – Québec: un service essentiel pour de nombreux citoyens selon Amélie Carrier
Pour une deuxième fois en quatre ans, Amélie Carrier se fait porte-parole des citoyens dans ce dossier. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier))

TRANSPORT. Amélie Carrier, de Saint-Georges, s’est présentée au conseil des maires de la MRC de Beauce-Sartigan le 21 septembre pour y déposer une pétition contre l’arrêt du transport interurbain reliant Québec et Saint-Georges. Elle a profité de l’occasion pour présenter les différents bénéfices de ce service offert aux Beaucerons depuis de nombreuses années.

Celle qui a un handicap visuel l’empêchant de conduire utilise le transport interurbain entre Saint-Georges et Québec depuis un bon nombre d’années. En plus d’être utile à son autonomie, ce service est beaucoup plus économique que d’autres alternatives proposées dans la région. 

« Ce service est très utile pour mes déplacements de dernières minutes et je n’ai pas besoin de demander des lifts continuellement à mes proches. C’est essentiel pour moi d’aller à Québec pour mes rendez-vous d’affaires et la promotion de mon livre. Sans le transport entre Saint-Georges et Québec, ça peut me coûter près de 100 $ pour l’aller-retour. Avec Autobus Breton, c’est environ une trentaine de dollars », déplore-t-elle.

D’autres citoyens sont venus rencontrer Mme Carrier pour y spécifier que le transport interurbain reliant Québec et Saint-Georges est essentiel pour leurs rendez-vous médicaux à Québec. Plusieurs immigrants, se retrouvant sans moyen de transport à leur arrivée au Québec, utilisent le transport offert par Autobus Breton, selon la Georgienne. 

En 2018, Mme Carrier s’était également faite porte-parole des citoyens concernant ce dossier. Elle avait récolté près de 220 signatures en trois semaines. En date du 22 septembre, la deuxième pétition d’Amélie Carrier avait amassé près de 174 signatures. Celle-ci a bon espoir de doubler le nombre de signatures récoltées en 2018. Il est possible de contribuer à la cause en signant cette pétition disponible sur la page Facebook de la plaignante.

Arrêt du service

La compagnie Autobus Breton a annoncé le 15 septembre dernier l’arrêt définitif de son service de transport interurbain reliant Québec et Saint-Georges à compter de la fin du mois d’octobre. Cette décision aurait été prise, selon l’entreprise, après le refus des préfets des municipalités régionales de comté (MRC) de la Beauce de renouveler le support financier octroyé dans le passé pour ce service de transport.

« Ce dossier-là n’est pas nouveau. Il y a déjà eu des engagements du gouvernement dans le passé. Pour reprendre un peu les mots de notre préfet, on met des milliards à Montréal pour le Réseau express métropolitain et à Québec pour le tramway ainsi que le troisième lien alors que l’on ne peut même pas avoir un autobus en Beauce, [un investissement d’environ 40 000 $] », a ajouté le maire de Saint-Georges, Claude Morin, à la fin de l’intervention de Mme Carrier.

Le préfet de la MRC Beauce-Sartigan, Dany Quirion, a rappelé durant le conseil des maires que le financement de ce service n’est pas de la responsabilité des MRC selon lui. M. Morin confirme qu’une rencontre aura lieu entre les trois préfets des MRC et les députés de la Beauce après les élections du 3 octobre prochain. Une réponse publique sera réalisée par les MRC de la Beauce ultérieurement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martine Roy
Martine Roy
8 jours

Le gouvernement paye déjà 65% de la facture pour la Beauce. Les villes ailleurs au Québec payent aussi y compris dans les grandes villes. Juste en Beauce que ça chiale. Morin est juste en campagne contre la CAQ en tout temps. Il aime mieux sa région dans la 5e opposition qu’au pouvoir.