Un compte de taxes à la hausse à Saint-Prosper

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Un compte de taxes à la hausse à Saint-Prosper
Alain Maheux, maire de Saint-Prosper.  (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier))

MUNICIPAL. Les citoyens de Saint-Prosper verront une hausse de 2,6 % ou 4,1 % sur leur compte de taxes en 2023, dépendamment s’ils résident dans les secteurs desservis ou non par l’aqueduc et les égouts.

La taxation pour ces deux domaines reste stable par rapport à 2021, avec des montants respectifs de 165 $ et 135 $. La cueillette des ordures coûtera toutefois dix dollars supplémentaires, passant de 230 $ à 240 $. La vidange des fosses septiques (secteur non desservi) grimpe de 45 $ à 60 $.

Pour l’ensemble des résidents, la taxe foncière monte de trois sous, soit 89 sous par 100 $ d’évaluation. Le coût à payer pour la desserte policière (Sûreté du Québec) demeure le même à 150 $. En se fiant à une résidence évaluée à 150 000 $, la facture annuelle totalisera 2 185 $ (secteur desservi) et 1 785 $ (secteur non desservi). Ce sont des augmentations de 55 $ et 70 $ comparées à l’année précédente.

Le 5 décembre, le conseil municipal a entériné un budget de 5,4 M$ (hausse de 8,59 %). Le programme triennal d’immobilisations (PTI) compte 29 projets totalisant une somme de 1,45 M$. Ils seront payés en partie par des subventions (544 100 $) et les surplus accumulés (525 500 $). Parmi les projets importants du PTI, on y trouve la mise en place du développement résidentiel Jean-René Poulin (400 000 $), la réfection de la 35e Rue (233 000 $) et la démolition du Théâtre Ganoué (70 000 $).

Nouvelle convention collective

Après seulement une journée de négociations, le syndicat des employés et la municipalité de Saint-Prosper se sont entendus sur les termes d’une nouvelle convention collective. Celle-ci prévoit un congé mobile, une journée fériée (jour du Souvenir) et deux congés de maladie supplémentaires.

Alain Maheux, maire de Saint-Prosper, s’est dit satisfait du résultat final. Le travail réalisé entre les deux parties avant la rencontre a aidé à cette entente finale qui sera, selon lui, bénéfique pour tous les citoyens de sa municipalité.

Sur le plan salarial, les syndiqués obtiendront une augmentation globale de 17 % sur cinq ans. Le contrat de travail prévoit également une hausse de 1 % de la participation de l’employeur au régime de retraite. Le mécanisme pour l’assignation des heures supplémentaires a été rendu plus équitable et le quantum de vacances a aussi été amélioré.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires