Un nouveau moteur économique dans la région

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Un nouveau moteur économique dans la région
Le lancement de ce nouveau pôle a eu lieu le jeudi 15 décembre au Centre des congrès de Thetford. (Photo : (Photo Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard))

Les entreprises de technologies vertes de transformation sécuritaire et de revalorisation de résidus miniers critiques et stratégiques présentent sur le territoire de Thetford Mines et de la Beauce ont décidé de joindre leurs forces pour former le Pôle économique vert de Chaudière-Appalaches (PEVCA). Le but est de sécuriser l’avenir de l’industrie de la revalorisation minière.

Ce nouveau pôle compte sept membres officiels, soit Sigma Devtech, ECO2 Magnesia, KSM, 3R Minéral, Englobe Corp, Planetary Technologies et Les Sables Olimag. Sa création est fondée sur une vision d’avenir de ses membres qui voient dans la valorisation des résidus miniers une façon de transformer le paysage des régions caractérisées depuis de nombreuses années par la présence de milliers de tonnes de résidus miniers. Ils se disent d’ailleurs convaincus que ces ressources minérales représentent un potentiel socioéconomique incontournable pour la région et pour tout le Québec.

Le PEVCA représente également une nouvelle génération d’entrepreneurs déterminés à minimiser leur empreinte écologique avec des opérations industrielles basées sur la science, l’innovation et les principes de l’économie circulaire.

« Nous étions au départ un groupe qui se partageait des informations. Nous avons réalisé que nous avions beaucoup de connaissances scientifiques et de nouvelles innovations industrielles. Au fil du temps, nous avons décidé de nous mobiliser pour lancer officiellement ce pôle économique », a mentionné sa directrice générale, Chantal Gauvin.

Plusieurs partenaires ont déjà des projets en cours et d’autres en développement. « Lorsque nous avons fait le tour de tous les investissements liés à nos projets, nous avons constaté qu’il y en a pour 500 M$. C’est un chiffre intéressant qui a une valeur lorsque nous les mettons tous ensemble », a-t-elle ajouté.

Présent au lancement, le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a indiqué qu’il s’agit d’une excellente nouvelle. « Nous venons de faire un pas en avant. Avec ce pôle, qui veut soutenir les orientations gouvernementales sur le plan environnemental, mais avec des pratiques très sécuritaires lorsqu’il sera question de travaux en présence d’amiante, je pense que tout le monde est gagnant et surtout notre population en raison des retombées économiques. »

Selon lui, cette mobilisation est importante pour la MRC des Appalaches, mais également pour la Beauce. Il a rappelé que la députée de Lotbinière-Frontenac Isabelle Lecours et lui travaillent très fort pour la réhabilitation de la voie ferrée puisqu’il s’agira d’un élément stratégique pour ces compagnies.

Au nom de la Ville de Thetford Mines, le maire suppléant, Michel Verreault, a déclaré que la création du PEVCA permettra de contribuer au développement de l’industrie qui a un fort potentiel économique. « Les résidus miniers amiantés sont omniprésents sur notre territoire et la revalorisation est la solution qui nous permettra l’utilisation des résidus pour développer notre économie tout en employant des technologies vertes et sécuritaires. »

Quelques chiffres

Les entreprises et les projets regroupés sous le PEVCA représentent :

  • Des investissements de près de 500 M$ ;
  • La transformation et la revalorisation de plus de 100 millions de tonnes de résidus miniers ;
  • Plus de 150 nouveaux emplois bien rémunérés en Chaudière-Appalaches ;
  • La restauration et la revégétalisation des sites miniers ;
  • Plus de 125 hectares de haldes minières qui ont été stérilisés à ce jour et plus de 20 000 arbres ont été plantés.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires