Un ralentissement de la construction résidentielle à Saint-Georges

Par superadmin
Un ralentissement de la construction résidentielle à Saint-Georges
La Ville de Saint-Georges traverse une période de ralentissement de la construction résidentielle en 2015 et juillet n'a pas fait exception à la règle.

La Ville de Saint-Georges traverse une période de ralentissement de la construction résidentielle en 2015 et juillet n’a pas fait exception à la règle. Le mois dernier, le Service d’urbanisme a délivré 203 permis pour une valeur de 3 743 280 $.

Non seulement, le nombre de permis et la valeur des investissements sont en baisse en juillet contrairement aux deux années précédentes, mais il y a eu 14 mises en chantiers de logements unifamilial et multifamilial. En juillet 2014, le Service d’urbanisme avait délivré 241 permis d’une valeur totalisant plus de 4,7 M$ permettant ainsi la construction de 31 unités de logements. En 2013, il y avait eu moins de mises en chantiers de nouveaux logements, mais la valeur des investissements se situait au-delà du cap des 8 M$.

Cumulatif après sept mois

Les résumés comparatifs du début de l’année démontre aussi un retard sur la construction contrairement à la même période l’an dernier. En 2015, il y a eu 138 mises en chantiers de nouveaux logements sur les 1287 permis émis totalisant des investissements 47,7 M$. Pour la période correspondante l’an dernier, les 1311 permis octroyés par la Ville avaient généré des investissements de 56,8 M$ ainsi que la construction de 179 d’habitations multifamiliales et unifamiliales.

Cette année, si on exclut les projets de nature institutionnelle, dont l’agrandissement du Saint-Guillaume, il y a eu seulement 49 mises en chantiers d’habitations multifamiliales et 38 autres pour des habitations unifamiliales.

Mentionnons toutefois que 2014 a été la deuxième meilleure année de l’histoire de la Ville de Saint-Georges en terme de valeur des permis de construction.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires