Une année record pour le Salon des vins et spiritueux de Saint-Georges

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Une année record pour le Salon des vins et spiritueux de Saint-Georges
Les membres du comité organisateur (au centre) sont accompagnés des représentants des organismes choisis pour cette 11e édition du Salon des vins et spiritueux de Saint-Georges. (Photo : (Photo gracieuseté - Lynda Morin))

COMMUNAUTAIRE. Un montant de 35 500 $ a été amassé pour cinq organismes de la région lors de la 11e édition du Salon des vins et spiritueux de Saint-Georges. L’événement a eu lieu le 20 novembre dernier au Georgesville, où un achalandage record de 1125 visiteurs a été observé.

Les cinq organismes choisis, l’Association des familles monoparentales et recomposées de la Chaudière, la Maison des jeunes Beauce-Sartigan, le Centre de pédiatrie sociale Les Passerelles, Parrainage Jeunesse et l’équipe de volleyball des Condors de Chaudière-Appalaches, recevront chacun une somme égale de 7 100 $. Depuis la création de l’événement en 2001, plus de 240 000 $ ont été redistribués à la communauté.

« Le retour de l’événement après trois ans de pandémie et l’implication des organismes choisis ont assurément eu un impact majeur sur cette année record. Les gens avaient également une soif de curiosité et souhaitaient découvrir de nouveaux produits cette année », mentionne Philippe Vinot, président du Salon des vins et spiritueux de Saint-Georges. 

Luc Paquet, vice-président, Chantal Roy et Win Le Phan, administratrices, se retrouvent également sur le comité organisateur. Une soixantaine de bénévoles se sont également impliqués le jour du Salon. Lors de l’événement, on retrouvait sur place 25 exposants. Plusieurs centaines de produits étaient offerts. Il y avait également huit producteurs de nourriture, une nouveauté cette année.

« Notre public se renouvelle de plus en plus chaque année. Selon une étude non officielle, environ 90 % des visiteurs en étaient à leur première visite. Faire revenir ces gens aux éditions futures sera assurément notre défi dans les années à venir », conclut M. Vinot.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires