Chronique du citoyen responsable : Herbicyclage et feuillicyclage

Chronique du citoyen responsable : Herbicyclage et feuillicyclage
L’herbicyclage consiste à laisser les rognures de gazon au sol après la tonte. (Photo : Depositphotos)

Connaissez-vous l’herbicyclage et le feuillicyclage? Ce sont deux pratiques complémentaires au compostage domestique qui permettent de réduire la quantité de matière organique dans les bacs de compost et de déchets.

En effet, si votre municipalité ne dispose pas d’une collecte des matières organiques et que vous disposez de l’herbe et des feuilles mortes dans votre bac à déchets, ceux-ci se retrouveront à l’enfouissement.

La pratique de l’herbicyclage consiste à laisser les rognures de gazon au sol après la tonte alors que le feuillicyclage lui consiste à tondre les feuilles mortes et les laisser au sol à l’automne. Afin de vous faciliter la tâche, voici quelques conseils:
• Munissez-vous d’une lame déchiqueteuse.
• Garder la hauteur de la pelouse à environ 8 cm de hauteur et la couper plus souvent afin que les résidus, plus petits, se décomposent rapidement.

Pourquoi les adopter ces deux pratiques?
• Diminution des coûts d’enfouissement et des gaz à effets de serre.
• Retour au sol de la matière organique.
• Produis un engrais naturel pour la pelouse et le sol.
• Augmente la résistance de la pelouse à la sécheresse et réduis la fréquence d’arrosage.

Ces deux pratiques permettent d’économiser temps et argent. Premièrement en vous évitant de les ramasser et deuxièmement en diminuant les collectes municipales et le coût de traitement des matières.

Une combinaison gagnante pour avoir le plus beau gazon de la rue : simple, sans effort et écolo!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires