Karina Grondin éliminée du Lot du diable

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Karina Grondin éliminée du<i><b> Lot du </b></i><i><b>diable</b></i>
Karina Grondin est l'une des 16 participantes à la téléréalité Le lot du diable : la conquête de la mer. (Photo : (Photo gracieuseté - Laurence Labat))

TÉLÉVISION. Karina Grondin, de Beauceville, a dû quitter Le lot du diable en compagnie de quatre autres membres de la colonie de la Falaise lors de l’épisode présenté le 16 décembre. Au total, elle aura passé 16 jours avec le groupe à Paspébiac en Gaspésie.

« Ce que j’ai apprécié le plus de mon aventure, c’est que j’ai eu la chance de rencontrer l’ensemble des participants. Certains n’auront pas l’occasion de rencontrer ou parler avec chacun des candidats. Moi, j’ai eu la chance de les connaître et vivre avec eux, dans chacune des colonies, pendant un bref moment », mentionne Mme Grondin.

« Mon plus beau souvenir, ce sont les moments lorsque l’on oubliait le jeu et on ne faisait que vivre le moment présent. Le soir autour du feu à jaser de tout et de rien dans un monde immersif irréel, c’est de ça que je me souviendrai pour le restant de ma vie », ajoute-t-elle.

Lors de son passage dans la colonie, la Beauceronne a dû faire face à beaucoup d’adversité. Dès le début de l’aventure, elle a été envoyée dans le camp des Rescapés après avoir échoué dès la première épreuve. La concurrente beaucevilloise a ensuite été accueillie dans la colonie du Rocher pour ensuite être échangée dans celle de la Falaise. Ce groupe a dû quitter le camp en raison de la durabilité et le réalisme des installations comme dans les années 1930 de l’équipe adverse.

« Changer continuellement de colonie a été un gros défi d’adaptation, mais pour moi le plus difficile a été de devoir éliminer régulièrement des gens du jeu. Créer une chimie avec le groupe, tout en jouant de façon stratégique et en étant le plus compétitif possible, ce n’est pas quelque chose que j’ai apprécié faire », indique Mme Grondin.

Le lot du diable : la conquête de la mer

La deuxième saison de cette téléréalité, Le lot du diable : la conquête de la mer, est présentée chaque vendredi à 20 h sur les ondes d’Historia et de Série plus. En compagnie de 15 autres concurrents, la Beauceronne a été replongée dans l’époque de la Grande Noirceur. Sous l’autorité de Louis Champagne, les participants à cette aventure unique ont dû jeter les bases d’un petit établissement de pêche privé en accomplissant divers défis et mandats.

Outre Mme Grondin, six autres candidats de la région ont participé à cette téléréalité. Quatre participants résident à Lévis et deux autres à Thetford Mines. À la suite des éliminations du 16 décembre, seule Cathy Roy, de Thetford Mines, était toujours de la compétition. Il ne reste que quatre épisodes pour déterminer le grand gagnant d’un prix de 100 000 $.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires