Un Beauceron designer pour les drag queens

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Un Beauceron designer pour les drag queens
Hubert Côté (à gauche) a conçu plusieurs costumes pour Rita Baga, dont cette robe blanche. (Photo : gracieuseté - Brent Calis/Jean-Sébastien Sénécal)

Hubert Côté, alias Oubert Poe, est un designer beauceron résidant à Montréal. Ses récentes créations, comme entrepreneur indépendant, ont fait tourner les têtes à la deuxième saison de Canada’s Drag Race et lors d’apparitions de l’artiste Rita Baga dans les médias.

« Je suis un créateur excentrique qui adore travailler avec les tissus et des objets imprévisibles. Aller plus vers les costumes de scène est un choix personnel. Ça devient une forme d’art qui dépasse le simple concept de la mode », explique Hubert Côté, originaire de Saint-Georges.

Au niveau de Canada’s Drag Race, il a créé six costumes pour des drags québécoises comme Adriana, Suki Doll et Océane Aqua-Black. Sur sa page Facebook professionnelle (Poe), le designer montre notamment une vidéo où on lui avait demandé de fabriquer le vêtement le plus laid possible.

« On avait seulement un mois pour se préparer aux défilés. Le temps de fabrication varie beaucoup selon le costume. On me donnait une grande liberté sur les concepts », mentionne ce dernier.

Par rapport à Rita Baga, les créations d’Hubert Côté ont été vues entre autres aux émissions Qui sait chanter ?, Big Brother Célébrités et la Semaine des 4 Julie. Il a aussi conçu le costume principal du premier spectacle solo (Créature) de cette vedette québécoise.

« On s’est connu quand je travaillais comme barman au Cabaret Mado, avant qu’il ne soit populaire. C’est génial de voir la drag devenir un élément grand public, même si j’aime toujours les soirées adultes dans les bars », mentionne celui-ci.

Kiara, Petula Claque, Tracy Trash, ainsi que la Belge Chantaaal, figurent parmi ses autres clients. Ne souhaitant pas révéler ses secrets de concepteur, Hubert Côté s’implique également dans la coiffure et le stylisme de certaines drags. « À 31 ans, j’ai déjà développé de beaux contacts. J’assiste parfois mon chum, qui est photographe de mode », dit le Beauceron.

Il est possible de voir quelques créations d’Hubert Côté sur la page Instagram poe.mtl.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires