Arrestation au Manitoba : Maxime Bernier plaidera non coupable

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Arrestation au Manitoba : Maxime Bernier plaidera non coupable
Maxime Bernier a passé une nuit en prison après son arrestation. (Photo : (Photo tirée de Twitter))

Chef du Parti populaire du Canada (PPC), Maxime Bernier plaidera non coupable pour la violation de restrictions sanitaires liées à la COVID-19. Il avait été mis en état d’arrestation le 11 juin 2021, lors d’un rassemblement à Saint-Pierre-Jolys, au Manitoba.

Selon La Presse Canadienne, l’avocat Alex Steigerwald travaille sur des dates de procès en collaboration avec la Couronne. L’affaire sera jugée au palais de justice de Winnipeg.

Dans le cadre du Mad Max Manitoba Tour, le politicien beauceron devait prendre part à une dizaine de rassemblements anti-confinement. Maxime Bernier avait reçu une contravention de 1 296 $ au premier rassemblement à Niverville. Suivant son arrestation à Saint-Pierre-Jolys, la GRC l’a libéré après le paiement d’une caution de 1 000 $.

D’après Radio-Canada Manitoba, Maxime Bernier dénonçait alors les mesures sanitaires et serrait la main des participants, sans porter un masque. Il avait aussi refusé de se mettre en quarantaine, ajoutant être non vacciné.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires