Des accusations déposées contre cinq des sept personnes arrêtées

Par superadmin
Des accusations déposées contre cinq des sept personnes arrêtées
Les cinq personnes accusées seront de retour en cour le 16 octobre.

Cinq des sept personnes arrêtées lors des perquisitions qui ont eu lieu le 11 octobre principalement à Saint-Georges ont comparu le lendemain au palais de justice de Saint-Joseph.

Les Georgiens Geneviève Potvin-Lachance, 42 ans, Marc-Antoine Giroux, 28 ans, Jimmy Drouin, 22 ans, ainsi que Maxime Morin, 20 ans de Saint-Côme, ont été accusés de trafic de stupéfiants tandis qu’une accusation de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic a été déposée contre Louis-Charles Gagnon, 52 ans de Saint-Georges.

Tous les cinq sont demeurés détenus au terme de leurs comparutions qui n’ont duré que quelques minutes chacune. Ils reviendront en cour le 16 octobre prochain pour la suite des procédures.

Quant aux deux autres individus, deux femmes, ils comparaîtront à une date ultérieure.

Rappelons que le 11 octobre, une cinquantaine de policiers de la Sûreté du Québec ont été mobilisés pour réaliser un total de sept perquisitions à Saint-Georges, une à Saint-Côme et une autre à Saint-Prosper.

En tout, les agents ont saisi environ 1 900 comprimés de ce qui semble être de la méthamphétamine, environ 230 grammes de cannabis, une quinzaine de grammes d’huile de cannabis, un peu moins de 3 300 $ ainsi que plusieurs objets reliés au trafic de stupéfiants.

L’enquête de la SQ s’est amorcée il y a quelques semaines à la suite d’informations du public.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires