Le sort d’Alex Labbé reposerait entre les mains du jury

Par superadmin
Le sort d’Alex Labbé reposerait entre les mains du jury
La victime était assise dans ce fauteuil en février 2012.

Ajourné aujourd’hui après les plaidoiries des avocats de la défense et de la procureure de la Couronne, le procès d’Alex Labbé reposera désormais entre les mains du jury. Lundi prochain, le juge Benoît Moulin donnera ses directives aux membres du jury qui auront à statuer sur le sort du jeune homme de 24 ans.

Trois ans après le triste événement de couch surfing mortel à Saint-Benjamin, le procès s’était amorcé lundi dernier après de nombreux reports et un changement d’avocat. Labbé fait face à des accusations de délit de fuite, de négligence criminelle et de conduite dangereuse ayant causé la mort.

Durant les procédures, la procureure de la Couronne, Me Annik Harbour, a appelé neuf témoins à la barre dont les premiers témoins de la scène, un mécanicien et un policier reconstitutionniste.

Les avocats de l’accusé ont opté de ne faire aucune défense. Labbé n’a donc pas témoigné durant le procès. Soulignons que le tribunal avait réservé une salle du 8 au 19 juin pour la tenue de ce procès.

Rappels des événements

L’accusé était au volant d’une camionnette lorsque s’est produit l’accident au 6e rang de Saint-Benjamin le 18 février 2012.

Ce jour-là, la victime se trouvait dans le fauteuil en dérive tiré par la camionnette. François Hallé, 21 ans, a été happé par un automobiliste venant en sens inverse. Celui-ci a été horrifié d’apprendre qu’une personne se trouvait sur le fauteuil. L’automobiliste croyait seulement avoir heurté le meuble en question.

Suite à l’impact, Labbé, a choisi de ne pas prêter assistance à son ami et a quitté les lieux de l’accident.Il a été localisé puis arrêté par les policiers à sa résidence qui se trouvait alors à Saint-Georges. Notons que Labbé réside désormais en Alberta.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires