Une présence policière augmentée en Beauce-Sartigan

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Une présence policière augmentée en Beauce-Sartigan
La Sûreté du Québec était notamment présente au coin du boulevard Lacroix et de la 107e Rue. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier)

Dans le cadre de l’opération nationale concertée (ONC) alcool/drogues, les policiers de la Sûreté du Québec du centre de services de Saint-Georges seront beaucoup plus présents sur les routes de la région durant le temps des Fêtes.

Le 13 décembre au soir, une large opération policière a été déployée en Beauce-Sartigan. Celle-ci a débuté à 20 h au coin du boulevard Lacroix et de la 107e Rue à Saint-Georges. Elle s’est poursuivie jusqu’à tard dans la soirée. Les policiers se sont déplacés dans trois autres points de blocage, à Saint-Benoît, Saint-Côme-Linière et Saint-Georges, durant la nuit.

Au total, plus de 325 conducteurs ont été interpellés, six ont dû se soumettre à un test d’éthylomètre et une autre personne a dû se soumettre à une épreuve de coordination de mouvements. Aucune arrestation n’a été effectuée lors de l’opération.

« Les policiers sont sur place pour vérifier entre autres l’état des conducteurs, mais aussi pour faire de la sensibilisation auprès d’eux. L’ONC alcool/drogues se déroule du 2 décembre jusqu’au 2 janvier. Vous risquez donc de voir différents points de blocage comme celui-ci partout dans la MRC durant le temps des Fêtes », explique la porte-parole de la SQ, Hélène Saint-Pierre.

Deux automobilistes consultés lors de ce barrage routier à Saint-Georges ont dit être en faveur pour ce type d’intervention. « Je pense c’est essentiel de faire cela, surtout avec le mois de décembre et le temps des Fêtes. Ça vaut le coup d’être prudent », commente l’un d’eux. « C’est important de sensibiliser les gens. Certaines personnes prennent des risques et ce genre d’opération empêche les accidents », ajoute un deuxième citoyen.

Rappelons qu’une personne ayant conduit un véhicule avec les facultés affaiblies, que ce soit par l’alcool ou la drogue, se voit remettre une amende d’un montant qui varie selon la situation. Son permis de conduire sera suspendu et son véhicule peut être remisé. Si la personne fautive est reconnue coupable à la cour, celle-ci aura un dossier judiciaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires