Championnat mondial junior: une deuxième médaille d’or pour Joshua Roy 

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Championnat mondial junior: une deuxième médaille d’or pour Joshua Roy 
Joshua Roy avait également remporté la médaille d'or avec le Canada l'été dernier. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy))

HOCKEY. Le Canada a vaincu la Tchéquie 3 à 2 en finale du Championnat du monde junior (CMJ) 2023. Il s’agit d’un deuxième titre consécutif pour le Beauceron Joshua Roy et l’unifolié, eux qui ont remporté la médaille d’or contre la Finlande l’été dernier.

« C’était juste incroyable comme sensation. C’était encore mieux que l’été dernier avec une ambiance de fou. J’ai eu la chance de vivre le vrai CMJ. Le gagner deux fois de suite, en prolongation, je ne pouvais demander mieux », a-t-il mentionné quelques jours après la victoire.

Contrairement à la veille face aux États-Unis, la formation canadienne a débuté la rencontre en force en dominant son adversaire. Toutefois, le gardien tchèque, Tomas Suchanek, a permis à son équipe de rêver à une médaille d’or en réalisant 35 arrêts tout au long du match.

Après la deuxième période, le pointage était de 2 à 0 pour le Canada. Les buts ont été marqués par Dylan Guenther et Shane Wright. Avec moins de dix minutes à faire au match, la Tchéquie s’est inscrite à la marque. Moins d’une minute plus tard, Jakub Kos a retourné tout le monde à la case départ.

Jouer les héros en prolongation

En prolongation, le Georgien a servi une magnifique passe à Guenther sur le but gagnant. Avec cette aide, il est devenu le meilleur pointeur québécois dans l’histoire du CMJ. L’espoir du Canadien de Montréal a amassé 19 points en 14 matchs.

« Avant le tournoi, je n’étais même pas au courant de cette marque. Mon seul objectif en me dirigeant au CMJ était de remporter la médaille d’or avec cette équipe », indique-t-il.

Résumé du CMJ

Joshua Roy a connu un bon tournoi. Il a récolté cinq buts et six aides en sept parties. Ayant débuté le CMJ sur le troisième trio, le Beauceron s’est rapidement retrouvé en compagnie des deux armes offensives du Canada, Connor Bedard et Logan Stankoven. 

« Voir jouer Bedard, c’est impressionnant. C’est fou ce qu’il peut faire avec une rondelle. Avoir eu la chance de jouer avec lui, c’est quelque chose que je vais me souvenir toute ma vie », affirme Roy sur celui qui est en tête de liste pour devenir le premier choix total de l’encan 2023 dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

L’unifolié a terminé le tournoi avec une fiche de six victoires et une défaite. Le seul revers a été contre la Tchéquie en ouverture de tournoi par la marque de 5 à 2. Le Canada a vaincu l’Allemagne (11 à 2), l’Autriche (11 à 0) et la Suède (5 à 1) en ronde préliminaire. Il a battu la Slovaquie (4 à 3 en prolongation) et les États-Unis (6 à 2) lors des deux premiers matchs éliminatoires.

Direction Sherbrooke 

Pour le reste de la saison, Joshua Roy évoluera avec le Phœnix de Sherbrooke. L’équipe a les éléments pour se rendre loin en séries éliminatoires, elle qui se retrouve présentement au quatrième rang du classement général. Le numéro 10 a amassé 18 buts et 25 aides en 26 matchs depuis le début de la saison.

« C’est probablement ma dernière année junior. Je veux tout donner pour remporter le championnat. Personnellement, je crois avoir prouvé ce que je peux apporter à mon équipe, maintenant c’est de poursuivre sur ma lancée », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires