La boxe effectue un retour fracassant à Saint-Georges

Frédéric Poulin, pigiste
La boxe effectue un retour fracassant à Saint-Georges
(Photo : L'Éclaireur Progrès - Frédéric Poulin)

Après 12 ans d’absence, la boxe amateur réalisait un retour très attendu à Saint-Georges, comme en témoignaient les centaines de spectateurs présents lors du Super Gala de boxe Saint-Georges Ford, le vendredi 17 juin dernier.

La foule a eu droit à de nombreux combats spectaculaires. Dans le coin rouge, les locaux Logan Raby, Pierre Michel Viera Paré, Jean-William Caron et Jeff Drouin ont bien fait lors de leurs combats amicaux.

En début de soirée, Mikael Dupuis (décision unanime), Thomas Bolduc (arrêt de l’arbitre après quelques secondes au 1er round) et Dave Rodrigue Lamontagne (décision partagée), tous du Club de Boxe Hubert Poulin, ont remporté leur combat.

Par la suite, Joey Thibodeau a eu le meilleur sur Thomas Veilleux, sur décision unanime. D’autres locaux se sont tous ensuite inclinés devant leur adversaire, soit Olivier Binet Patoine, Alexandre Raby, Hendrick Dionne et Samuel Breton.

Par contre, le public a été gâté pour les deux derniers combats, puisque ce sont les favoris de la foule qui l’ont emporté. D’abord, l’attaquant du Cool FM de Saint-Georges, William Breton, n’a pas trop eu de difficulté à l’emporter sur Jeff Bissonnette de Québec. En grande finale, Cédrick Bégin a rapidement dominé Gaëtan Lenclume, au grand plaisir de ses nombreux supporteurs présents.

Le trophée du Combat de la soirée est allé au duel entre Hendrick Dionne et Tristan Fortier. Malgré une décision unanime des juges en faveur de Fortier, ce combat fut très intense et spectaculaire, notamment de la part de deux jeunes pugilistes de 16 et 17 ans. Pierre-Alain Gaudin de Chicoutimi s’est vu décerner le titre de Combattant de la soirée pour sa victoire par KO.

L’un des organisateurs du Gala, Hubert Poulin, commentait ainsi en fin de soirée : « On a livré la marchandise. Je suis très fier de tous mes boxeurs! » L’homme fort de la LNAH n’a pas chômé en cette soirée, alors qu’il entraînait un boxeur dans 12 des 14 combats du programme. « On a closé le show sur une belle note et c’est toujours satisfaisant de terminer une soirée de cette façon », ajoutait un « Bombay » visiblement satisfait.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires