Super Gala de boxe Dan Express : une première édition des plus réussie

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Super Gala de boxe Dan Express : une première édition des plus réussie
Un premier gala de boxe a été organisé à Saint-Zacharie. (Photo : L'Éclaireur Progrès - Mathieu Fournier)

Le stade municipal de Saint-Zacharie a été l’hôte de la première édition du Super Gala de boxe Dan Express le samedi 10 septembre. Au total, près de 550 spectateurs ont assisté à l’événement.

« Pour un événement organisé à la dernière minute, je crois que les gens ont apprécié le spectacle. On a offert une très belle carte de boxe aux spectateurs, surtout avec la présence de plusieurs boxeurs locaux », indique Hubert Poulin, l’un des organisateurs du Gala.

Plusieurs boxeurs locaux, soit Jessy Landry, Dany Poirier, William Breton et Dave Rodrigue ont tous bien fait lors de leurs combats amicaux. Landry (décision unanime) et Poirier (arrêt de l’arbitre après quelques secondes au premier round) ont remporté leur combat en début de soirée.

Mikael Dupuis, Olivier Binet-Patoine, Alexandre Raby et Hendrik Dionne ont connu quelques difficultés. Ils se sont tous inclinés devant leur adversaire respectif. Le trophée du Combat de la soirée a été décerné au duel entre Gaetan Lenclume et Alex Morin. Lenclume s’est bien défendu, mais a dû s’avouer vaincu après une décision partagée des juges.

Pour terminer la soirée, la vedette locale, William Breton, qui a remporté le titre de combattant de la soirée, et Dave Rodrigue, ont offert tout un spectacle aux amateurs en remportant tous les deux leur combat.

Le combat de Cédrick Bégin, initialement celui de la finale, en a finalement été un d’exhibition. Son adversaire, Steeven Samson, n’a pas respecté la limite de poids convenue par les deux équipes. Notons que deux autres combats, entre Kimmy St-Pierre et Junior Laverdière et entre Jean-William Caron et Chris Goulet, ont été des affrontements de démonstration en raison de l’écart de poids ou d’expérience entre les deux boxeurs.

« C’est certain que l’on voudrait revenir à Saint-Zacharie dans le futur. On souhaite organiser plusieurs galas, entre quatre et cinq par année, un peu partout dans la région. L’objectif est de faire découvrir la boxe à la Beauce », conclut Poulin qui avait 11 boxeurs parmi les 12 combats de la soirée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires