Décision du RSEQ : le CBA reçoit l’appui de Claude Morin

Photo de Mathieu Fournier
Par Mathieu Fournier
Décision du RSEQ : le CBA reçoit l’appui de Claude Morin
Le maire de Saint-Georges, Claude Morin. (Photo : gracieuseté)

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin, a mentionné dans un communiqué de presse qu’il allait appuyer la décision du Cégep Beauce-Appalaches (CBA) d’aller en appel des sanctions imposées par le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

À lire également : Destruction du Bol d’or : des sanctions sévères pour le Cégep Beauce-Appalaches

À lire également : Le Cégep Beauce-Appalaches ira en appel des sanctions du RSEQ

M. Morin reconnaît que les gestes commis le 19 novembre dernier par certains étudiants sont déplorables. Il est même en accord qu’une amende soit imposée et qu’une probation soit appliquée au programme sportif du CBA. Selon lui, les coupables doivent être punis, mais pas les innocents.

« Le Cégep, les étudiants et la communauté ont déjà eu une partie de la sentence par la médiatisation de l’évènement. Là où ça ne fait aucun sens, c’est de priver de futurs étudiants intéressés par un programme sport-étude football au CBA de pouvoir aspirer à être champions, à participer au Bol d’Or. Cela aura un impact sur le recrutement de jeunes qui désirent poursuivre leurs études dans notre région et éventuellement y demeurer pour combler les besoins de nos entreprises et institutions », mentionne le maire.

Il invite finalement les élus provinciaux à faire comme lui, et prendre défense de la région, des parents, des futurs étudiants sportifs et des entreprises pour que cette sanction soit revue et ne mette pas en péril l’avenir scolaire et sportif de jeunes qui ne sont pas impliqués dans ces évènements.

Sanctions du RSEQ

Les sanctions imposées par le RSEQ au CBA sont une collaboration de la direction afin d’identifier précisément les personnes responsables de la destruction du trophée, une amande de 10 000 $ ainsi qu’une période de probation de deux ans.

Tous les étudiants-athlètes responsables auront également à leur dossier cette période de deux ans de probation. Une suspension complète des procédures administratives en lien avec l’équipe, dont la demande de promotion en division 2 et la possibilité de signature de lettre d’intention de nouveaux étudiants-athlètes, sera réalisée jusqu’à tant que les joueurs impliqués soient identifiés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires